SYSTEME A PUCES ACTIVES

La crise sanitaire a induit des changements de comportement dans bien des sports et en ce qui concerne le Triathlon, largement participé à la généralisation des départs en rolling start.

Les puces uhf passives couramment utilisées sur les triathlons ont montré des limites de fiabilité en milieu aquatique.
La plupart des concurrents vont s'échauffer en natation et se retrouvent souvent sur la ligne de départ avec une puce recouverte par une combinaison gorgée d'eau.

Un pourcentage même infime de non-détection en sortie de l'eau est acceptable quand il s'agit d'un temps intermédiaire, mais beaucoup plus problématique quand c'est un temps de départ rolling start...

TimingZone a donc investi dans des systèmes à puces actives qui garantissent 100% des détections dans de telles conditions.

Cette technologie nous permet maintenant de nous positionner sur tous les types de triathlons mais également sur des épreuves de natation en eau libre, ainsi que sur des cyclos sportives puisque ces puces permettent hors de l'eau d'avoir des détections jusqu'à 75 km/h sans tapis épais, mais avec un simple fil scotché au sol et toujours avec la même fiabilité de 100%.

Le seul inconvénient de ces puces est le prix. Les tarifs de TimingZone ne changeront pas radicalement à l'exception des puces non-restituées. Notre politique commerciale était jusqu'à présent de ne jamais facturer aux organisateurs les 3 ou 4 puces perdues sur bien des épreuves, mais il ne sera plus possible de maintenir ce fonctionnement.

Nous inviterons donc les organisateurs à mettre en place des méthodes de récupération fiables pour ne pas avoir à assumer de coûts supplémentaires de l'ordre de 45 € par puce perdue.

Nous vous remercions de votre compréhension, et soyez sûrs que le gain en fiabilité et donc en qualité des résultats, loin d'être négligeable garantira des classements sans litige.